Environmental Security and Sustainability

2013 Aug 28th

Les Green Star Awards remis à des héros des urgences environnementales

Green Star AwardsA propos | Critères | Catégories Candidatures 2013 Lauréats | Média | Publications | Liens Utiles | Contacts

Le Maire de Fukushima, le réalisateur de documentaires Sir David Attenborough, et le comité d’enlèvement de débris suite à l’Ouragan Sandy à New York figurent au rang des six vainqueurs des Green Star Awards.

Une sélection d’individus et d’organisations hors du commun et venant du monde entier, qui ont fait face à des urgences environnementales allant de la catastrophe nucléaire de Fukushima et de l’Ouragan Sandy jusqu’aux feux de forêt et au changement climatique, ont été récompensés aujourd’hui lors de la troisième édition des Green Star Awards.

Ces trophées reconnaissent les individus et les entités ayant fait des efforts remarquables pour se préparer, répondre et intégrer des actions pour prévenir les urgences environnementales.

Les Green Star Awards, un évènement biennal, sont une initiative collaborative entre le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), Green Cross International (GCI) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). Cette année, la cérémonie de remise des trophées coïncide avec les évènements marquant le 20ème anniversaire de GCI, l’organisation non gouvernementale créée par Mikhail Gorbatchev.

Les vainqueurs de cette année sont : Kenya Red Cross Society; Prof. Nikola Nikolov de Macédoine, Sundar Prasad Sharma du Népal, et Prof. Sergiy Zibtsev d’Ukraine (co-vainqueurs);  le Maire du village de Katsurao au Japon, Masahide Matsumoto; New York City Hurricane Sandy Debris Removal Task Force; World Wildlife Fund (WWF) et American Red Cross (co-vainqueurs) ; et Sir David Attenborough.

Valerie Amos, Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordinatrice des secours d'urgence, a félicité les vainqueurs en disant : « Les Green Star Awards reconnaissent les individus qui sont sur la ligne de front de la prévention, la préparation et la réponse aux urgences environnementales, en s’attaquant à la pollution et à d’autres dangers, et en aidant les individus à reconstruire leurs vies après un feu de forêt ou un tsunami dévastateurs. Nous avons une dette particulière de gratitude envers les personnes qui travaillent dans les coulisses pour prévenir les urgences, et pour aider les individus à se préparer à leurs impacts ».

Wendy Cue, Chef de la Joint UNEP/OCHA Environment Unit, a déclaré que la dernière édition des Awards avait été la plus réussie depuis son lancement en 2009, avec plus de 30 candidatures reçues. « Cela montre à quel point les gens dans le monde prennent au sérieux les menaces représentées par les urgences environnementales » a déclaré Wendy Cue. « Cet élan doit être intensifié si le monde veut être capable de maintenir le rythme de l’augmentation des menaces pesant sur les communautés et l’environnement à cause des urgences créées par l’homme ».

Le Président de Green Cross International Alexander Likhotal a félicité les vainqueurs des Green Star Awards pour leur engagement à lutter contre les menaces représentées par les urgences environnementales. « Ces personnes et ces entités sont de véritables héros qui non seulement reconnaissent le besoin urgent d'être en mesure de prévenir les urgences environnementales et de protéger les populations de leurs impacts, mais sont également véritablement en train d’agir à cette fin » a indiqué Alexander Likhotal. « Les menaces posées par les activités industrielles incontrôlées, ou le changement climatique induit par l’homme, doivent être minimisées. Parallèlement, les mesures prises pour améliorer la préparation aux urgences comme l’ont fait les vainqueurs des Green Star Awards, doivent être étendues ».

Dans les décennies passées, le monde a enregistré de plus en plus de catastrophes dévastatrices. En 2011 et 2012, plus de 600 catastrophes ont été enregistrées, affectant près de 300 millions de personnes et infligeant des dommages économiques de 500 millions de dollars, d’après la Stratégie Internationale de Réduction des Catastrophes de l’ONU (UNISDR) et le Centre pour la Recherche sur l’Epidémiologie des Catastrophes.

Les vainqueurs des Green Star Awards, par catégorie :

Prévention et Préparation :

  • Kenya Red Cross Society, pour ses efforts en matière de réduction des risques de catastrophe et notamment dans le contexte de l’accident industriel de Septembre 2011, de la fuite de carburant et de l’incendie dans les installations informelles du bidonville de Mukuru Sinai à Nairobi, Kenya.
  • Un trophée conjoint pour le Prof. Nikola Nikolov (Macédoine), Sundar Prasad Sharma (Népal), and Prof. Sergiy Zibtsev (Ukraine), pour leur leadership et leur travail visant à renforcer les capacités nationales pour répondre aux impacts humanitaires et environnementaux des feux de forêt.

Réponse :

  • Le Maire du village de Katsurao au Japon, Masahide Matsumoto, qui a fait preuve d’un leadership exemplaire en matière de préparation le 14 Mars 2011 en évacuant 1600 habitants le jour précédent la seconde et la troisième explosion de réacteurs à la centrale nucléaire de Fukushima, qui en conséquence ont recouvert la ville d’un épais nuage de poussière radioactive.  
  • New York City Hurricane Sandy Debris Removal Task Force, pour sa réponse exemplaire aux dégâts causés par l’Ouragan Sandy en Octobre 2012. La Force de Travail comprenait plus de 25 agences de la Ville, de l’Etat de New York et du pays et s’est concentrée sur le réemploi et le recyclage de plus de 2 millions de yards cube de débris laissés par l’Ouragan Sandy à New York City.

Veille :

  • World Wildlife Fund et American Red Cross, pour leur action conjointe dans le développement du Green Recovery and Reconstruction Toolkit (GRRT), suite au tsunami de 2004 dans l’Océan Indien, pour garantir que les efforts de relèvement post-catastrophe soient durables et n’aient pas d’impact négatif sur l’environnement.
  • Sir David Attenborough, pour son travail de sensibilisation sur le changement climatique et associé aux urgences environnementales, et ses 60 ans de dévouement à l’environnement. Son œuvre, qui comporte des ouvrages tels que L’Etat de la Planète (2000), La Vérité sur le Changement Climatique (2006) et Combien de personnes peuvent vivre sur la planète Terre (2009), a permis à des millions de personnes d'être informées des pressions exercées par l’humanité sur l’environnement.  

Contacts, plus d’informations :

Green Cross International – Paul Garwood

+41 79 77 60 454

paul.garwood@gci.ch

UN OCHA – Jens Laerke

+41 22 917 11 42

laerke@un.org

 

GSA_small.jpg

Related Articles

GCI, PNND, UNFOLD ZERO hold consultations on nuclear disarmament

2017 Jan 31st

Click here for the full text of the PNND article about this event Green Cross International joined UNFOLD ZERO and Parliamentarians for Nuclear Non-proliferation and Disarmament (PNND) in hosting a consultation of arms control experts and disarmament activists discussing how to reduce nuclear risks and support nuclear disarmament in the new political environment. The meeting, […]

CWC Coalition brings civil society voice to states parties conference in The Hague

2016 Dec 09th

By Paul Walker, Director, Environmental Security and Sustainability programme The CWC Coalition, coordinated by Green Cross ESS Director Paul Walker, once again put civil society groups front and centre in The Hague as the 21st annual Conference of States Parties (CSP) to the Chemical Weapons Convention (CWC) unfolded the week of November 28th in The […]