Inauguration de l’exposition photo Green Cross International: Philippe Matthey

Intervention de Monsieur Philippe Matthey
Secrétaire général du département de l’intérieur, de la mobilité et de l’environnement (DIME)

le samedi 1er septembre 2012, à la l’hôtel Kempinsky

Monsieur le Président Fondateur de Green Cross International,
Monsieur le Président de Green Cross International,
Monsieur le représentant du Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève,
Monsieur le Maire de Genève,
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil de Green Cross International, et de ses sociétés nationales,
Mesdames et Messieurs les invités,

“Donner une Chance à l’Humanité, Donner un Avenir à la Terre”.

C’est le thème fort que Green Cross International a choisi pour la belle exposition que nous inaugurons aujourd’hui.

“Donner une Chance à l’Humanité, Donner un Avenir à la Terre”, est un “Manifeste pour la Terre”, d’une brûlante actualité. Cette devise, qui est celle de votre organisation, nous concerne tous.

Elle concerne la société civile dans son ensemble.

Elle engage la responsabilité particulière des décideurs de l’avenir du monde.

Permettez-moi, au nom du Gouvernement de la République et canton de Genève, d’apporter le chaleureux soutien du Conseil d’Etat à votre initiative, et à Green Cross International.

Madame Michèle Künzler, ministre genevoise de l’Environnement, a eu l’occasion de le confirmer hier soir au Président Gorbatchev : Green Cross International fait désormais partie intégrante de la Genève Internationale, plus particulièrement de la Genève internationale de l’environnement.

Capitale traditionnelle de la paix et des droits de l’homme, avec près de 245 missions ou délégations diplomatiques, représentant 171 Etats, Genève est aussi au centre du plus grand “réseau vert” de la planète.

Le Réseau Environnement de Genève, le GEN, contribue à mettre en relation plus d’une cinquantaine d’organes intergouvernementaux, de très nombreuses organisations internationales non gouvernementales spécialisées, et une dizaine d’instituts académiques.

C’est un véritable pôle d’excellence environnemental qui s’est ainsi développé ici. Et c’est naturellement que Green Cross, qui a choisi d’implanter son siège mondial à Genève, y trouve toute sa place.

Récemment, la Confédération suisse a proposé la candidature de Genève pour accueillir le siège du Fonds vert pour le climat.

Il est destiné à aider financièrement les pays en développement à faire face aux impacts du changement climatique.

La Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques décidera d’ici la fin de l’année, à Dhoa, de la candidature la plus adéquate.

C’est dire si le soutien de personnalités dirigeantes de Green Cross international, en particulier de son Président, Monsieur Alexander Likhotal, en faveur de la candidature de Genève, est particulièrement apprécié par le Conseil d’Etat.

“Donner une Chance à l’Humanité, Donner un Avenir à la Terre”.

Ce message de ralliement est fort !

Il doit être entendu par toutes et tous !

Je vous remercie de votre attention.
 

Related content: